Baptêmes de l'air et formation paramoteur

Brevet de pilote

Brevet de pilote

By on Juin 15, 2016 in paramoteur | 0 comments

_DSC1104TARIF de base pour une formation Pilote 1500 €uros

Qui peut voler en paramoteur ?

L’âge de 15 ans, est le minimum requis pour passer le brevet ULM ; il n’y a pas de limite supérieure (légale).

Une condition physique suffisante est requise pour pouvoir courir quelques dizaines de mètres avec un poids de 20 kg sur le dos.

Les personnes ne préférant  pas  courir au décollage choisiront des chariots (équipés de roues) permettant l’apprentissage du vol en quelques séances. En moyenne, on peut espérer un premier décollage à partir de la troisième séance.

Quelle est la réglementation pour piloter un paramoteur ?

En France, un paramoteur est un ULM. Les ULM sont classés en 6 catégories, les pendulaires, les multiaxes, les parapentes à moteur, les autogyres , les ballons motorisés et les Hélicos ULM. Pour voler légalement en France, il faut passer le brevet théorique ULM, qui est commun aux 5 catégories, et le brevet pratique qui est délivré par un instructeur de paramoteur.

Il faut également identifier son aile (2 chiffres du département + 2 lettres). En ce qui concerne l’étranger, il y a pratiquement autant de réglementations que de pays, et il y a lieu de se renseigner. On peut ranger les pays en 2 catégories : les pays où tout ce qui n’est pas autorisé est interdit et les pays où tout ce qui n’est pas interdit est autorisé. Cela dépend du régime politique, de la région, du domaine de libertés qui est accordé aux choses de l’air.

Est-ce que c’est dangereux ?

NON : si il est utilisé avec un minimum de bon sens et en respectant ce qui vous sera enseigné.

POURQUOI ? parce qu’il utilise d’abord une voilure souple issue des parachutes.

En cas de panne moteur, le parapente permet de descendre très lentement (c’est un planeur motorisé) qui permet d’atterrir très doucement sur ses pieds. Si l’aile n’est pas en bonne position, le décollage est quasi impossible, donc peu de risque de décoller dans de mauvaises conditions.

C’est également un aéronef qui utilise les parapentes conçus pour le vol montagne, dans une aérologie forte. Mais le pilote de paramoteur débutant utilisera ce même aéronef en conditions beaucoup plus calme, d’où un considérable surcroît de sécurité par rapport au parapente de vol libre.

Si vous avez d’autres questions: Appelez Moi.